• Les adieux à la reine

    Les adieux à la reine

    • Réalisé par Benoît Jacquot
    • Avec Léa Seydoux, Diane Kruger, Virginie Ledoyen
    • Genre: film historique
    • Nationalité: France
    • Durée: 1h40min
    • Récompenses: 3 Césars (photgraphie, costumes, décors), Prix Louis Delluc

     

    Résumé(source allociné): En 1789, à l’aube de la Révolution, Versailles continue de vivre dans l’insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris. Quand la nouvelle de la prise de la Bastille arrive à la Cour, le château se vide, nobles et serviteurs s’enfuient… Mais Sidonie Laborde, jeune lectrice entièrement dévouée à la Reine, ne veut pas croire les bruits qu’elle entend. Protégée par Marie-Antoinette, rien ne peut lui arriver. Elle ignore que ce sont les trois derniers jours qu’elle vit à ses côtés.

     

    Mon avis: Amateurs/trices de sensations fortes, d'action ou de suspens, passez votre chemin. Côté suspens, on sait évidemment ce qui va se passer! Mais ce qui m'a fascinée, c'est la manière de traiter la révolution de l'intérieur. En général, on voit ce qui se passe du côté des révolutionnaires, ou du côté des souverains. Là, on est à Versailles (décors et costumes évidemment superbes) mais du côté des serviteurs de la royauté. On reste dans les antichambres. Les événements historiques sont en arrière plan, estompés par les détils domestiques. Tout commence avec la rumeur que quelque chose ou quelqu'un aurait réveillé le roi dans la nuit. Les suppositions de tout ordre sont répétées, mais peu de gens prennent conscience que cet événement (la chute de la Bastille) est le début de la fin pour ce petit monde clos. L'héroïne, lectrice et fascinée par la reine Marie-Antoinette n'a qu'un souci, protéger sa reine des racontars et lui obéir au mépris de sa vie.  Les efforts de la jeune fille pour satisfaire sa reine en dépit des événements sont très émouvants, surtout lorsque les ordres concernent la protégée de la reine, Gabrielle de Polignac dont elle envie la place de favorite, mais contre laquelle elle ne fera rien, malgré sa jalousie.

    En résumé j'ai beaucoup aimé ce film grâce à son scénario mélancolique, ses actrices lumineuses et son cadre magnifique.

    « Challenge Austenien organisé par AlicePerfect Sense »

  • Commentaires

    1
    Anarazel Profil de Anarazel
    Mercredi 10 Avril 2013 à 18:08

    J'hésitais à le regarder : j'étais tombée sur une critique peu vant sa sortie ciné, et du coup, je n'étais plus très motivée pour le voir. Mais avec cet article, tu viens de me faire changer d'avis ^.^

    Je le verrais dès que je pourrais ^.^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :